LE DOUBLE FOND

Historique

Le double fond : 30 ans d’aventures

En 1988 Dominique Duvivier achète une ancienne boîte de nuit antillaise qui s’appelait « Le Colombo » pour créer le premier théâtre entièrement consacré à la magie en Europe : un pari osé auquel personne ne croyait… à part lui !
Avec Gaëtan Bloom, il choisit de baptiser l’endroit « Le Double Fond ». L’ouverture a lieu le 1er juin.
Le concept du « 1er pub très chic et très magique » est né : au rez-de-chaussée, un bar et une terrasse où les serveurs sont magiciens et au sous-sol une salle de spectacle intimiste (pas plus de 50 places) qui offre les conditions idéales pour des spectacles de magie de « close up ».
Trois spectacles sont présentés par jour, avec en alternance Dominique Duvivier, Gaëtan Bloom et Jean-Jacques Sanvert dans un spectacle intitulé «C’est magique et ça tache ! ». Jean-Jacques Sanvert et Quoc-Tien Tran jouent également dans un show en duo.
De célèbres invités magiciens viennent découvrir ce nouveau lieu magique : Les Pendragons (USA), Jeff Mc Bride (USA), Finn Jon (Norvège), Renélys, Freddy Fah, Lisa Mena (USA), Ton Onosaka (Japon), Otto Wessely (Autriche), Kevin James (USA), James Dimmare (Canada), Channing Pollock (USA), David Williamson (USA), Max Maven (USA), Michael Weber (USA), Rudy Coby (USA), Richard Ross (Pays Bas)…
Au bar, on admire la magie de la troupe du Double Fond : Jean-Pierre Crispon dit Le Nain, Philippe de Perthuis dit La Volaille, Olivier Bridard dit La Bride et Patrick Paccard dit Pépé le Moko.
Chaque semaine, des cours collectifs sont programmés pour enseigner les techniques de magie de close up aux amateurs et aux professionnels désireux d’étendre leurs connaissances.

En 1989 les spectacles sont assurés par Dominique Duvivier et Gaëtan Bloom. Eugene Burger (USA) donne la 1ère conférence du Double Fond.
Après un été euphorique où le chiffre d’affaires est facilement réalisé par les consommations en terrasse, l’hiver est rude : c’est le début de longues difficultés pour maintenir en vie le Double Fond.

En 1990 les spectacles sont joués par Dominique Duvivier en duo avec Agnès Samsoën puis, en 1991 et 1992, en duo avec Quoc Tien Tran. Alexandra Duvivier, qui a alors 19 ans, fait ses premières apparitions sur la scène du Double Fond.

En 1992 un département spécialisé dans les prestations magiques événementielles est créé : les magiciens de la troupe du Double Fond sont amenés à réaliser des prestations partout en France et en Europe.

De 1993 à 1998, Dominique Duvivier se consacre davantage à la création. Il laisse la troupe du Double Fond faire ses armes sur scène : on découvre la douce folie du mentaliste Philippe de Perthuis, l’inventivité de La Bride, l’humour de Pépé le Moko et la technicité de Jean-Pierre Crispon, dans un spectacle intitulé « Show en or ».

En 1993, Le Double Fond accueille en conférence : Richard Kaufman (USA), Kevin James (USA), Juan Mayoral (Espagne) et Mark Phillips (USA). Et en 1994 : Jean-Pierre Vallarino, Gary Kurtz (Canada), Vito Lupo (USA), John Bannon (USA) et Pascal de Clermont.

En 1995, Le Double Fond organise et produit, avec la boutique Mayette Magie Moderne, le congrès le « Mayette Days » au Cirque d’Hiver à Paris. En conférence on profite de la magie de Max Maven (USA), Jean Merlin, Derek Dingle (USA), Larry Jennings (USA), Gary Kurtz (Canada), Dominique Duvivier, Jean-Jacques Sanvert, Gaëtan Bloom, Richard Kaufman (USA), David Roth (USA) et Lubor Fiedler (Autriche). Et en spectacle : Jean Merlin, Max Maven (USA), Jean-Pierre Benoît, Gaëtan Bloom et Jean-Jacques Sanvert. Dominique Duvivier pousse également Gary Kurtz (Canada) à présenter son tout premier spectacle de mentalisme.

De très nombreux conférenciers viennent partager leurs secrets au Double Fond, dont la réputation dans le domaine ne cesse de croître. En 1996, c’est Alain Gesbert, Bruno Copin, Claude Rix, Jean Merlin, Michael Ammar (USA), Jean-Jacques Sanvert, Christopher (Belgique) et Pascal de Clermont. Puis en 1997, c’est Ali Bongo (Angleterre), Michael Weber (USA), Tommy Wonder (Pays Bas), Jean Merlin, Pavel (Suisse), Ray Kosby (USA), Harry Riser (USA), Paul Gertner (USA), Guy Hollingworth (Angleterre) et Mindon Mania. Et en 1998 : Juan Mayoral (Espagne), David Harkey (USA), Gaëtan Bloom, Jean Merlin, Carl Cloutier (Canada), Sylvain Mirouf, Roberto Giobbi (Suisse), Aurelio Paviato (Italie), Torkova (USA), Eugene Burger (USA) et Jeff Mc Bride (USA).

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.